TRIBUNES

Les tribunes des groupes politiques, sous la responsabilité de leurs auteurs.

Le règlement intérieur du conseil municipal, adopté le 29 septembre 2014, permet désormais à chaque groupe la diffusion d'une tribune web éventuellement différente de celle publiée dans le magazine.

La Tribune libre permet à toutes les tendances politiques représentées dans le Conseil municipal (qu’elles appartiennent à la majorité ou à l’opposition) de s’exprimer. Ce souci de démocratie implique la seule responsabilité des auteurs quant au contenu des articles présentés.
Jean-Didier Berger, Maire de Clamart.

Les élus Les Républicains, UDI, Modem et Indépendants

À l'approche des élections municipales, la tribune de la Majorité est suspendue.

 

 

 

Mars 2020

Pierre Carrive, Marc Boulkeroua

Fidèles à nos valeurs

Dès l’ouverture de cette mandature Clamart Citoyenne avait annoncé son intention de tenir un rôle d’opposition constructive. Pendant 6 ans, nous l’avons fait, en dépit du comportement du maire de Clamart, de sa volonté de ne jamais répondre à nos questions, de caricaturer nos interventions, de ses incessants procès d’intention, des convocations toujours envoyées à l’extrême limite légale (5 jours francs)…
Nous avons malgré tout mené notre mandat à son terme, tenu nos engagements, n’avons eu de cesse de rappeler les valeurs qui nous animaient (Démocratie, Solidarité, Écologie) et toujours rendu compte de notre travail au service des Clamartois, notamment dans les comptes rendus des conseils municipaux systématiquement publiés sur notre site.
Une période s’achève, qui aura durement marqué notre ville. Une nouvelle ère s’annonce, qui doit nous redonner de l’espoir.

Mars 2020

Pierre Ramognino, Marie-Anne Boyer, Isabelle Rakoff, Françoise Morgère, Christian Delom

Tribune non parvenue.

 

 

Mars 2020

Gérard AUBINEAU

Tribune non parvenue

 

 

Mars 2020

Philippe KALTENBACH

Après 25 ans au conseil municipal dont 13 ans en tant que Maire, je ne me représente pas aux prochaines élections. Je reste fier des réalisations de mon bilan et je remercie tous ceux qui m’ont accompagné. J’espère que Clamart redeviendra tout simplement une ville où il faut bon vivre avec un arrêt du bétonnage à outrance et plus de convivialité.