ENFOUISSEMENT DE LA LIGNE THT

La ligne très haute tension qui traverse Clamart et Le Plessis-Robinson sera mise en souterrain d'ici 2024.

En 2014, l’équipe municipale s’est engagée à déployer plusieurs projets d'aménagement de la Ville. L’enfouissement de la ligne à très haute tension en fait partie et a reçu l’aval des services de l’État en étant intégré au CIN, le «Contrat d’Intérêt National».

UN PROJET D’ENVERGURE

L’enfouissement de la ligne Très Haute Tension 225 000 Volts qui surplombe la commune a vocation à :

  • Reboiser la forêt
  • Faire disparaître les pylônes de 40 mètres de haut
  • Créer les deux écoquartiers mixtes du Panorama et Plaine Sud comprenant des logements, des bureaux et des commerces aux abords de la D906.

Il mettra en valeur les zones d’habitation du centre-ville, du Jardin Parisien, du Soleil Levant et de la Plaine, ainsi que les équipements publics tels que l’hôpital Antoine Béclère et le collège des Petits Ponts. L'enjeu de ces travaux est donc à la fois esthétique, économique et environnemental.

LE FINANCEMENT

Ce projet complexe à fort potentiel, co-réalisé et co-financé avec la Ville du Plessis-Robinson et la société RTE, a reçu le feu vert de l’État, validé par le ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer. La Métropole du Grand Paris, le Département des Hauts-de-Seine et la Région Île-de-France y apportent également leurs soutiens financiers.
Le Maire de Clamart, Jean-Didier Berger, s'exprime sur ce projet :


"Dès mon élection en 2014, nous avons lancé les études de faisabilité du dossier qui a reçu l'aval de l'Etat et été intégré dans un contrat d'intérêt national avec d'autres projets d'aménagement de la ville. Conjointement avec le maire du Plessis-Robinson, nous avons porté le projet devant RTE qui le cofinance à 28% dans le cadre de la procédure de mise en souterrain d'initiative locale (MESIL). Nous sollicitons également le soutien financier des autres collectivités qui sont nos partenaires financiers habituels (territoire, département, région, métropole). Sur le plan technique, RTE a pris à coeur ce dossier qui représente une prouesse qui paraissait impossible à réaliser. En trois ans, nous avons pu relever le défi !"

LE CHANTIER

Le chantier de mise en souterrain se poursuit. 

Zoom sur le printemps – été 2020 :

De nouveaux câbles sont enterrés sous les voies notamment sous le tramway T6, grâce à une technique de haute technologie : le forage dirigé. Cette technique, réalisée par l’entreprise BIR, permet de creuser progressivement une galerie d’une centaine de mètres sous le tramway, tout en permettant sa circulation. Cette galerie de 7cm de diamètre accueille les fourreaux dans lesquels seront  déroulés les futurs câbles souterrains.
En parallèle, de nouveaux câbles sont raccordés aux câbles existants, avenue du Président Roosevelt. 

A la fin de l’année 2020, les équipes de RTE auront ainsi installé 38 km de câbles souterrains à Clamart.
Une première partie des liaisons souterraines sera mise en service en 2020. Les équipes pourront donc procéder au 1er retrait des lignes électriques aériennes début 2021 entre l’A86 et le poste de Clamart. Le retrait complet des ouvrages aériens s’échelonnera jusqu’à début 2024. Ces travaux sont menés tout en garantissant l’alimentation électrique des riverains.
 

PLANNING

2017-21


Réalisation du génie civil.

Ouverture d'une tranchée d’une largeur comprise entre 1.5 (liaison double) et 0.8 m (liaison simple), et pose des fourreaux PVC, remblaiement à l’avancement, remise en état du sol.

2019

Mise en place 2 pylônes capables de faire la jonction entre les parties aériennes conservées et les parties souterraines neuves, rue du Général Eisenhower.

2019-2021  

Déroulement des conducteurs dans les fourreaux PVC, connexion et mise en service en 2020, 21 et 22.

2021 / 2024

Dépose des lignes aériennes à savoir dépose des pylônes, des câbles et arasement des fondations à 1 m de profondeur.

 

 

À la une