Enlarge the image

Du

Centre d'art contemporain Chanot

Culture, Centre d'art contemporain Chanot

Gestes de cinéma

Discussion et projections avec Djouhra Abouda, Randa Maroufi modérée par Léa Morin.

Public : Adulte

Ajouter au calendrier

Projection du film Ali au pays des merveilles de Djouhra Abouda et Alain Bonnamy (France, 1976, 16mm, 59 min) « Toutes les images ont été filmées comme des coups de poing » pour ce film expérimental sur la condition des travailleuses et travailleurs immigrés en France au milieu des années 1970.  Tourné en 16mm, le film allie une puissance formelle et esthétique inventive avec un propos militant. Loin de toute contemplation ou représentation de la misère, c’est un geste frontal, fulgurant et musical.

 

Léa Morin est curatrice et chercheuse indépendante, elle est co-fondatrice et directrice de l’Observatoire (Art et Recherche) à Casablanca/Maroc. Diplômée de la FEMIS (École Nationale Supérieure des Métiers de l’Image et du Son, Paris/France), elle était auparavant programmatrice et directrice de la Cinémathèque de Tanger. Sa pratique consiste à concevoir et produire des situations et contextes de recherche participatifs, pouvant prendre la forme d’ateliers, séminaires, expositions, projections, publications, restauration de films et programmes pédagogiques. Sa recherche porte principalement sur les archives, l’histoire et le patrimoine cinématographique dans une tentative de retracer des historiographies de l’absent, du disparu et de l’oublié.
 

Passe sanitaire obligatoire.
Actuellement, l'exposition de Randa Maroufi au CACC