Centre d'art contemporain Chanot

Programme de résidences à distance

La programmation du Centre d'art contemporain Chanot est en pointillée depuis mars 2020. Pour rester fidèle à ses missions le CACC lance Slow Motion, programme de résidences de recherche à distance. Slow Motion s'adresse à l'ensemble des acteurs de la sphère des arts visuels et accompagnera trois duos au cœur de leurs réflexions.

Publié le - Mise à jour le

 

Résidences à distance Slow motion : annonce des lauréats

Le Centre d’art contemporain Chanot est heureux de vous dévoiler les lauréats des résidences à distance Slow Motion. Slow Motion est un programme de recherche ouvert à des binômes artistes/professionnels de l’art développé par le CACC en réponse à la fermeture des lieux culturels. Nous remercions les quatre personnalités extérieures qui ont travaillé avec l’équipe du CACC et la Direction de la Culture de la ville de Clamart afin d’étudier les 74 dossiers reçus : Elena Cardin, Flora Fettah, Matthieu Lelièvre, Marine Pagès. Au terme de ce processus 3 binômes ont été choisis pour la cohérence, l’originalité, et l’engagement de leur proposition.

Elsa Brès & Elise Florenty pour Sanglières

Elsa Brès est une artiste vidéaste diplômée du Fresnoy, pour Sanglières elle est accompagnée d’Elise Florenty (Elinka Films) productrice de ce moyen-métrage. Le film porte sur les alliances humains/sangliers au cœur d’une forêt cévenole, envisagés comme alliés de luttes. Slow Motion constituera pour elles une résidence d’écriture afin d’optimiser le tournage qui aura lieu à l’automne. La restitution de Sanglières et des recherches qui l’encadre sera pensée aux côtés de l’équipe du CACC.

"Elsa Brès : Détail de Freyja chevauchant Hildisvíni pour visiter Hyndla, dessin de 1895 par Lorenz Frølich."

Elsa Brès : Détail de Freyja chevauchant Hildisvíni pour visiter Hyndla, dessin de 1895 par Lorenz Frølich


Auriane Preud’homme, Roxanne Maillet & Camille Videcoq pour Phylactère n°2

Auriane Preud’homme et Roxanne Maillet sont toutes deux artistes et graphistes, elles ont fondé la revue Phylactère centrée sur la performance. Pour ce second numéro elles ont souhaité travailler aux côtés de Camille Videcoq, fondatrice de l’association Rond-Point. Phylactère 2 se concentrera sur l’onomatopée « Oh là là ! ». Le lancement de la revue donnera lieu à un cycle de performances au sein du CACC ou en ligne.

 

"Auriane Preud’homme & Roxanne Maillet (Phylactère) ©Clara Prioux"

Auriane Preud’homme & Roxanne Maillet (Phylactère) ©Clara Priou

 

 


Tony Regazzoni & Aurélie Faure pour Le fantôme de la discothèque

 

Tony Regazzoni s’intéresse aux rituels de la nuit et plus particulièrement au modèle de la discothèque des années 1980-1990 comme lieu d’oubli mais aussi d’affirmation et d’invention de soi. Pour Slow Motion il s’associe à Aurélie Faure, commissaire d’exposition, pour une recherche sur la boite de nuit italienne aujourd’hui désaffectée : Ultimo Impero. Slow Motion leur permettra d’être épaulé dans cette recherche au long cours et de penser des modes de restitutions avec le CACC.

"Ultimo Impero #01, 2021 Toner et peinture acrylique sur bois stratifié, lumière noire 34 x 52 x 4 cm © Tony Regazzoni - ADAGP, 2021 "

Ultimo Impero #01, 2021 Toner et peinture acrylique sur bois stratifié, lumière noire 34 x 52 x 4 cm © Tony Regazzoni - ADAGP,

2021

 


 

Toutes nos félicitations à eux ! Ces trois équipes bénéficieront d’une allocation de résidence, d’un budget de production et de l’accompagnement de l’équipe du CACC afin de développer leurs projets artistiques durant le printemps 2021 ! Nous avons hâte de les accompagner au fil de leur création !

 

Soirée performances – Phylactère n°2

Cécile Serres rejoue sa performance L'oiseau rieur en lui donnant une nouvelle dimension perchée dans le cerisier du jardin. Le duo Considered to be allies réactive sa performance A Woman an her Colleague où Mie Frederikke Fischer Christensen et Margaux Parillaud​ incarnent des enquêtrices guidées par leur théorie du complot.