Santé, Solidarité, Enfance

Journée internationale du cancer de l’enfant

Deux actions principales sont proposées par la Ville de Clamart durant la semaine du 15 février, Journée internationale du cancer de l’enfant.

Publié le - Mise à jour le

Une première à Clamart en 2022

Dans le cadre des Grandes causes, il a été décidé de mener 2 actions sensibilisation durant la semaine du 15 février car le cancer de l’enfant concerne de nombreuses familles clamartoises. Deux actions principales sont proposées durant la semaine du 15 février :

Une marche solidaire le samedi 19 février

  • Rassemblement à 9h30 - Départ à 10h
  • Départ place de la mairie (collation conviviale offerte aux participants ainsi qu’un tour de cou)
  • Parcours d'une durée d'1h30 dans le bois en passant par le parcours de santé 
  • Tout public ; circuit tous marcheurs, débutants ou non
  • En partenariat avec les associations Clamart Accueil, Solidarité Loisirs (qui proposent une activité de marche et assureront l’encadrement des groupes, en départ différé), le et le club de base-ball/soft ball. Le CSM Clamart Athlétisme s’associe à cette opération et 3 groupes effectueront sur leur circuit d’entraînement plusieurs boucles afin de comptabiliser les kilomètres au profit de cette cause.
  • Et la Direction des sports : participation des enfants de l’Ecole municipale des sports 
  • Un stand d’information et de collecte de dons de la Ligue contre le cancer 92 
  • Un stand de l'association des « Blouses roses » qui interviennent à Lannelongue et à Béclère en pédiatrie pour lancer un appel aux bénévoles afin d’accompagner les enfants/ados malades
  • Participation des enfants de l'école Tarkmantchaz

Une action dans les centres de loisirs le mercredi 16 février

  • Sensibilisation des enfants des centres de loisirs Maternelle Grande section et Elémentaire avec l’appui des référents spécialisés à la Direction de l’Education qui passera par une approche très simple, ludique, interactive, autour de l’entraide.
  •  Une bénévole de l’association « Les Blouses roses » témoignera de son expérience auprès des enfants malades hospitalisés pour apporter écoute, joie et réconfort dans un quotidien de soin et d’isolement parfois.
  • Une autre association Imagine for Margo qui organise chaque année la grande course « enfants sans cancer » témoignera de son action en faveur de la recherche et abordera la maladie de manière très simple par le biais d’activités ludiques (petites histoires, BD, dessins et découpages pouvant être exposés le 19 sur les stands).
    Cette action pourra être poursuivie dans l’année avec l’appui d’autres bénévoles d’associations, en lien si possible avec l’Institut Gustave Roussy

 

Ces évènements sont susceptibles d'évoluer selon les conditions sanitaires en vigueur.

Le cancer pédiatrique en chiffres :

  • Dans le monde, chaque année, 300 000 enfants et adolescents sont touchés par le cancer selon le Centre International de Recherche sur le Cancer (chiffres de 2016). En 2001, une journée internationale a été mise en place dans le but d'augmenter la conscience de cette maladie et d'exprimer un soutien envers les enfants touchés, les survivants et leurs familles.
  • En France, le cancer est la première cause de mortalité par maladie chez les enfants. Chaque année en France, 2 500 enfants sont atteints d’un cancer
  • Près de la moitié des cancers surviennent chez l'enfant avant l'âge de 5 ans et 1 enfant sur 440 est susceptible de développer un cancer au cours de sa croissance . 
  • Aujourd’hui, l’objectif est de "guérir plus" et "guérir mieux" car pour 20% des enfants atteints d’un cancer, il n’y a qu’une seule et unique solution : les progrès de la science.
    Pour cela, un des objectifs majeurs est de développer les traitements innovant et personnalisés adaptés aux enfants. En effet, puisqu’il existe plus de 100 types de cancers d’enfants différents, chaque cancer pédiatrique est considéré comme une maladie rare, non prioritaire pour les industriels de la santé. Les enfants sont donc soignés avec des traitements d’adulte, ayant des effets néfastes sur leurs jeunes organismes..

Enfin, il est important d’agir dans un cadre plus large pour prendre en compte l’ensemble des aspects du cancer infantile. 
Prévention, soins, recherche, soutien des familles, loi pour le droit à l’oubli, la Ligue contre le cancer réclame ainsi la mobilisation générale pour agir avant la maladie, pendant la maladie, après la maladie, qu’il s’agisse de la prévention, de la recherche ou de l’accompagnement des familles. Les cancers chez l’enfant restent, encore aujourd’hui, souvent synonymes d’isolement et de rupture du lien social et scolaire.

Soyez informé de l'actualité à Clamart : inscrivez-vous à la newsletter de la Ville !