Handicap, Sport

FAVORISER L’HANDI INCLUSION

La Ville organise régulièrement des événements pour sensibiliser les Clamartois au handicap. Ces mobilisations permettent à tout le monde de participer et d’apprendre des autres.

Publié le

Créé en décembre 2020, le réseau handi inclusion démontre déjà son utilité ! En réunissant des associations, des aidants, des personnes en situation de handicap, des professionnels de santé… il donne lieu à de multiples initiatives. Parmi elles, les rencontres « extraordisports »  sont en train de devenir un rendez-vous important et régulier. La dernière s’est déroulée le 10 octobre. Après quatre semaines de préparation, elle a permis de réunir plus d’une centaine de participants, onze associations sportives (softball, taekwondo, néosports, athlétisme, tennis de table, volley Clamart et Issy volley, worldsolidarityboxing, box de Clamart, team grizzly Double Dutch et CDH92) pour proposer un événement inédit. Lors de celui-ci, tout le monde a pu pratiquer différentes activités, échanger et découvrir les difficultés que rencontrent valides et non-valides. 

LES JEUNES SENSIBILISÉS 

Parallèlement à ces rencontres, la Ville a organisé deux journées spéciales dans les accueils de loisirs. Le 13 octobre, 176 enfants d’élémentaire ont été invités à participer à différents ateliers parmi lesquels un parcours sensoriel, un défi pour attraper un ballon avec ses pieds, des dominos en braille, la découverte d’un chien écouteur, le visionnage de vidéos axées sur le thème du handicap et de l’inclusion… Le 20 octobre, 135 enfants de maternelle ont aussi profité de certains de ces ateliers. Ces journées volontairement ludiques et éducatives sensibilisent adultes et jeunes à l’importance et aux enjeux de l’handi inclusion. Elles leur ont également permis de s’ouvrir aux différences et au respect. Dans les prochains mois, la démarche va se poursuivre avec l’organisation de nouvelles rencontres « extraordisports » et de journées spéciales dans les accueils de loisirs.

UN MANGA PAS COMME LES AUTRES 

Le 23 novembre, en présence d’athlètes qui portent les valeurs du sport parmi lesquels l’ancien rugbyman Stéphane Etcheverry, l’escrimeur paralympique Yohan Peter, le handballeur Adama Keita qui joue au PSG, le pongiste paralympique Thomas Bouvais… les élèves de CM1 et CM2 de Clamart se sont vu offrir des mangas sur les Jeux paralympiques. « Réalisé par la Fondation IPSEN BookLab en collaboration avec des sportifs de haut-niveau qui ont participé à la dernière compétition paralympique, ce manga incite les enfants à s’intéresser au sport et à regarder le handicap autrement. Celui-ci peut les inciter à rejoindre les clubs clamartois pour vivre de bons moments tous ensemble » explique Frédérique Poirier, conseillère municipale au Handicap.