#1idéepositive, Coronavirus, Centre d'art contemporain Chanot

Fabriquez un poisson d’avril à la manière de l'artiste Jay Tan

Détournez les objets qui vous entourent. A partir de matériaux divers et variés du quotidien, inspirez vous de la technique de l'artiste Jay Tan pour créer votre oeuvre !

Publié le

Fabriquez un poisson d’avril à la manière de Jay Tan, à partir d'objets de récupération que vous aurez trouvés à la maison ou autour de chez vous. 

Quelques astuces : 

  • Le corps du poisson : vous pouvez par exemple recycler une bouteille d’eau/de lessive/de shampoing, etc., puis la peindre ou la recouvrir de papier par la suite. 
  • Les nageoires : utilisez des couverts à usage unique ou découpez du papier en forme de nageoires.

Ensuite customisez votre poisson d’avril à partir de matériaux de récupération. 

Matériel :

  • Paire de ciseaux 
  • Stylos, crayons, peinture
  • Colle en bâton ou Super glue
  • Matériaux de récupération : bouteilles, fils/chaînes/rubans, capsules/bouchons en liège, papiers brillants, bouts de tissus, photographies/images imprimées, sequins/paillettes/perles, feuilles/bouts de bois, couverts à usage unique, etc.

À vous de jouer ! Laissez libre cours à votre imagination et votre créativité ! 

Quelques idées de réalisations : 

    

 

Jay Tan expose son travail au CACC depuis le 29 février dans le cadre de son exposition personnelle Spaghetti Junction

Commissariat: Madeleine Mathé 

Jay Tan,Trax [Pistes], 2020, Circuit Scalextric, techniques mixtes, dimensions variables. Crédits : Voitures créées en collaboration avec Leonardiansyah Allenda, et fabriquées par Leonardiansyah Allenda. Production CACC. © Margot Montigny-CACC
Jay Tan,Trax [Pistes], 2020, Circuit Scalextric, techniques mixtes, dimensions variables. Crédits : Voitures créées en collaboration avec Leonardiansyah Allenda, et fabriquées par Leonardiansyah Allenda. Production CACC. © Margot Montigny-CACC
Jay Tan, Trax [Pistes]- détail, 2020, Circuit Scalextric, techniques mixtes, dimensions variables. Crédits : Voitures créées en collaboration avec Leonardiansyah Allenda, et fabriquées par Leonardiansyah Allenda. Production CACC. © Margot Montigny – CACC.
Jay Tan, Trax [Pistes]- détail, 2020, Circuit Scalextric, techniques mixtes, dimensions variables. Crédits : Voitures créées en collaboration avec Leonardiansyah Allenda, et fabriquées par Leonardiansyah Allenda. Production CACC. © Margot Montigny – CACC.
Jay Tan, Trax [Pistes]- détail, 2020, Circuit Scalextric, techniques mixtes, dimensions variables. Crédits : Voitures créées en collaboration avec Leonardiansyah Allenda, et fabriquées par Leonardiansyah Allenda. Production CACC. © Margot Montigny – CACC.
Jay Tan, Trax [Pistes]- détail, 2020, Circuit Scalextric, techniques mixtes, dimensions variables. Crédits : Voitures créées en collaboration avec Leonardiansyah Allenda, et fabriquées par Leonardiansyah Allenda.
Production CACC. © Margot Montigny – CACC.
Jay Tan,Trax [Pistes]-détail,2020, Circuit Scalextric, techniques mixtes,dimensions variables. Crédits :Voitures créées en collaboration avec Leonardiansyah Allenda, et fabriquées par Leonardiansyah Allenda. Production CACC.© Margot Montigny–CACC.
Jay Tan,Trax [Pistes]-détail,2020, Circuit Scalextric, techniques mixtes,dimensions variables. Crédits :Voitures créées en collaboration avec Leonardiansyah Allenda, et fabriquées par Leonardiansyah Allenda. Production CACC.© Margot Montigny–CACC.

Clés de lecture

Privilégiant le potentiel imaginatif que véhicule la précédente vie de l’objet, Jay Tan réalise ses pièces à partir de matériaux qu’elle récolte lors de marches quotidiennes, prélève dans les lieux où elle intervient ou encore reçoit. Dans le cosmos qu’elle recrée, elle entrelace ainsi les différents objets récoltés, génère intuitivement des liens entre des éléments ou personnalités à priori disparates et puise dans l’énergie et la poésie de cette « esthétique du détritus ». Élaborant sa propre grammaire de l’ornement, Jay Tan initie de subtils équilibres et révèle de vastes et sensibles réseaux comme des toiles d’araignées ou un Spaghetti Junction dans lesquels est plongé le visiteur.

Biographie de l’artiste

Jay Tan fait de la sculpture, de la performance, du son et de la vidéo. Elle a grandi dans le sud de Londres dans les années 80, en supposant que la plupart des chefs d’État étaient des femmes. Actuellement, elle vit et travaille à Rotterdam où elle cogère également le nouvel espace communautaire Tender Center. Elle a terminé sa maîtrise des Beaux Arts à l’Institut Piet Zwart en 2010 et a été résidente à la Rijksakademie en 2014/15. Elle a présenté ses oeuvres dans de nombreuses institutions dont les suivantes : Kunstverein Langenhagen, Centre d’art contemporain Ujazdowski Castle, Varsovie, Ellen de Bruijne projects et Galerie van Gelder, Amsterdam, Futura, Prague, Kunstverein, Amsterdam, Vleeshal Middleburg, CAC Vilnius, Museum Boijmans Van Beuningen, Rotterdam, Hollybush Gardens, Londres, Centre d’art contemporain Witte de With et RongWrong, Amsterdam.