Flash Info, Coronavirus COVID-19

Covid-19 : point de situation à Clamart

Retrouvez en temps réel les mesures sanitaires prises à Clamart conformément aux directives ministérielles et à l’arrêté du Préfet des Hauts-de-Seine.

Publié le - Mise à jour le

Inscrivez-vous à la newsletter de la Ville pour être tenu informé régulièrement des actualités !

> FAQ vaccination à Clamart
> Situation des équipements et services ouverts ou fermés
> Les commerçants qui vous livrent ou font de la vente à emporter

Lundi 8 février

Renforcement du protocole sanitaire : En vertu du nouveau protocole sanitaire  mis en place par l'Education nationale pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, à compter du lundi 8 février, seuls les masques en tissu de catégorie 1 sont désormais autorisés dans les établissements scolaires (tout comme les masques chirurgicaux). Tout le monde est concerné : enfants et personnel, du primaire au lycée, en passant par le collège. Seule exception : les écoliers de maternelle, qui ont moins de 6 ans et sont donc dispensés du port du masque. 

Les classes seront fermées pendant 10 jours à partir d'un cas de variant britannique identifié (3 jusqu'à présent).

Jeudi 4 février

Pas de confinement : "un nouveau confinement ne peut s'envisager qu'en tout dernier recours, la situation ne le justifie pas à ce jour".

Vaccination : montée en puissance de la campagne de vaccination pour les plus de 65 ans. Le troisième vaccin AstraZeneca sera disponible dès samedi 6 février pour une partie de la population. De nouveaux rendez-vous vont être fixés pour permettre de recevoir la première dose : un total de "1,7 million de rendez-vous supplémentaires" va ainsi être ouvert dans les prochains jours. Quelque "500 000 rendez-vous" pour des injections fin février "seront ouverts à compter de demain" [vendredi 5 février] et "1,2 million de rendez-vous" pour le mois de mars "seront ouverts dès le milieu de la semaine prochaine", a indiqué Jean Castex. Ils "seront suivis encore d'au moins 500 000 rendez-vous supplémentaires sur le mois de mars". 

 

Télétravail : "Télétravailler partout où c'est possible devient impératif. Or, depuis la fin de l'année, le recours au télétravail s'est réduit (...) Il y a encore trop d'entreprises où le télétravail serait possible, mais n'existe pas du tout ou à des niveaux très faibles". La ministre du Travail, Elisabeth Borne, a ainsi appelé les entreprises à se "remobiliser" sur le télétravail, dont la pratique "s'érode depuis fin novembre". Elle leur a demandé "de réduire la part des salariés qui ne télétravaillent pas du tout" et de faire en sorte "que les salariés qui télétravaillent aujourd'hui un, deux ou trois jours par semaine fassent au moins un jour de télétravail en plus". 

Déplacements inter-régions autorisés : "les déplacements en direction ou provenance des territoires d'outre-mer sont concernés par l'interdiction de tout déplacement sauf motif impérieux". Une décision prise pour "protéger" ces territoires "d'un risque de contamination en provenance de la métropole ou de l'étranger".

Des tests salivaires : réalisés dans les écoles et les universités à partir de la rentrée des vacances de février

Lundi 1er février

Enseignement (Mise à jour du protocole sanitaire publié par le ministère de l'Éducation) : 

En maternelle, si un élève est testé positif au Covid-19, les autres élèves de sa classe seront considérés comme cas contacts. Concrètement il sera demandé à tous les élèves de la classe de "rester chez eux pendant sept jours", ce qui revient à une fermeture de la classe sur la période. Une nouvelle mesure décidée après l'apparition de variants du Covid-19, plus contagieux, les élèves de maternelle n'étant pas masqués.

Dans le primaire et le secondaire, le port du masque étant obligatoire, l'apparition d'un cas confirmé parmi les enseignants ou les élèves n'entraîne pas automatiquement de contacts à risque dans la classe. Sauf s'il est établi qu'il s'agit de l'un des variants, dans ce cas la classe concernée sera désormais fermée après un seul cas. Jusqu'à présent il fallait trois personnes contaminées pour décider une fermeture de classe. 

Autre changement : conformément à ce qui avait été annoncé, le protocole à la cantine est renforcé. Une distanciation de 2 mètres entre groupes d'élèves est désormais requise, contre un mètre auparavant.

Vendredi 29 janvier

Contrôle du respect du couvre-feu : renforcement des contrôles du couvre-feu de 18 heures, des fêtes clandestines et de « l’ouverture illégale » des restaurants, afin que « les dérives de quelques-uns ne (…) ruinent pas les efforts de tous ».

Fermeture des grandes surfaces non alimentaires : Les centres commerciaux non alimentaires de plus de 20 000 m2, « c’est-à-dire ceux qui favorisent le plus de brassage », seront fermés dès ce dimanche. À partir de lundi, les jauges de fréquentation « seront renforcées dans toutes les grandes surfaces ».

Fermeture des frontières : La France va fermer à partir de dimanche ses frontières aux pays extérieurs à l’Union européenne, « sauf motif impérieux ». Toute entrée en France à partir d’un pays de l’Union européenne sera conditionnée à la réalisation d’un test PCR, à l’exception des travailleurs transfrontaliers, tous les déplacements en provenance et en direction de tous nos territoires ultramarins seront également soumis à la production de motifs impérieux à compter de ce dimanche. 

Samedi 16 janvier

A partir du samedi 16 janvier et pour une durée de 15 jours minimum, les pratiques sportives en intérieur (y compris la piscine) sont interdites. En revanche, les pratiques sportives en extérieur sont autorisées dans le strict respect d’un protocole sanitaire et du couvre-feu avancé à 18h.

La piscine est toujours ouverte aux publics fragiles et aux personnes munis d’une prescriptions médicales.

Séance de test PCR gratuite et ouverte à tous sans rendez-vous, salle Jacky Vauclair de 10h à 17h avec le concours de la Région Ile-de-France et la Croix Rouge. Vous munir de votre carte vitale. 

Vendredi 15 janvier

Le Premier Ministre a annoncé le jeudi 14 janvier les mesures suivantes :

Un couvre-feu national dès 18h pour 15 jours

Des attestations dérogatoires seront de nouveau nécessaires pour revenir du travail et aller chercher les enfants à l'école. Les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires seront interdits de 18h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive. Les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 18h00.

Activités ou déplacements liés au scolaire

Tout ce qui est scolaire, par exemple sessions d'études ou étude surveillée peut aller au-delà de 18 heures. Le ramassage scolaire restera également assuré. Les enfants et les adolescents pourront rentrer chez eux sans crainte d''être verbalisés, à condition que leurs parents aient rempli pour eux un justificatif de déplacement scolaire. 

A Clamart  :

Mise en œuvre à Clamart d'un échelonnement des horaires d’accueil des enfants sur l’ensemble de la journée pour répondre aux nouvelles exigences sanitaires telles qu’annoncées hier soir par le Gouvernement.

Les enfants continueront d’être accueillis aux horaires habituels de l’étude et de l’accueil du soir jusqu’à 19h. Pour regagner votre domicile avec votre enfant après 18h, grâce à l'attestation à télécharger.

Les créneaux d'accompagnement à la scolarité (ASCO) organisés par le service jeunesse restent inchangés. 

Protocole sanitaire renforcé dans les écoles

Il n'y aura plus "de brassage possible" entre les élèves "pendant le repas entre les classes". Les élèves d'une même classe déjeuneront tous les jours ensemble et à une même table. Quand ce n'est pas possible, le temps de prise de repas sera allongé, et en dernier recours un repas à emporter sera proposé aux enfants.  

La capacité de dépistage dans les établissements scolaires sera également augmentée, avec un objectif de 300 000 tests par semaine et des objectifs fixés par académie.

  • Les activités sportives scolaires et extrascolaires d'intérieur suspendues jusqu'à nouvel ordre
  • Lycées : Le fonctionnement hybride (mêlant présentiel et distanciel) est prolongé dans les lycées après le 20 janvier. Le mode hybride est également autorisé de façon exceptionnelle dans certains collèges.
  • Universités : reprise des travaux dirigés en demi-groupes en 1re année à partir du 25 janvier
Vie associative

A Clamart

Fermeture et arrêt des activités se déroulant au sein des établissements recevant du public, et notamment celles mises à disposition des associations à compter du samedi 16 janvier 18h et pour une période de quinze jours minimum.

Annulation de l'ensemble des animations associatives, cours et réservations de salles prévus dans les locaux de la Ville (Maison des associations, Maisons de quartier, Centre Fourche, Pavé Blanc, Charré, Chanot et la Maison des sports)

Personnes âgées

Afin de lutter contre la solitude des ainés les visites en EHPAD et en maison de retraite sont autorisées dans le strict respect des mesures barrières.

Le télétravail est fortement recommandé partout où il est possible.
Lieux de culte

Les offices dans les lieux de cultes sont autorisés, les fidèles doivent respecter une règle d’un siège sur trois et d’une rangée sur deux pour y assister.

Plus de 700 centres de vaccination ouverts dès lundi
Un reconfinement n'est pas exclu en cas de "dégradation"
Déplacement à l'extérieur de l'UE
  • Un test négatif obligatoire pour les voyageurs hors UE Ces personnes devront également s'engager sur l'honneur à s'isoler pendant sept jours une fois arrivées en France, puis à refaire un deuxième test PCR à l'issue.
  • Nouvelles restrictions en Guyane, à Mayotte et à la Réunion Les contrôles à la frontière seront renforcés et des tests négatifs exigés pour rejoindre ces territoires.

Nouvelles attestations et justificatifs à télécharger

Attestation de déplacement dérogatoire couvre-feu
Justificatif de déplacement scolaire  couvre-feu
Justificatif de déplacement professionnel couvre-feu

Contacts utiles

Urgence-sécurité et écoute :
En cas de danger immédiat : 17
Violences sur les enfants : 119 (ou sur le site internet allo119.gouv.fr)
Violences conjugales : 3919 (ou sur le site internet arretonslesviolences.gouv.fr)
Plateforme nationale d’appui médico-psychologique pour tous les professionnels de santé : 0800 73 09 58 (n° vert)

Jeudi 14 janvier


L'Agence Régionale de Santé d'Île-de-France et la préfecture des Hauts-de-Seine ont choisi la Ville de Clamart pour ouvrir un centre de vaccination salle Hunebelle. La vaccination sera ouverte dans un premier temps aux personnes âgées de plus de 75 ans, sur réservation. 
Plus d'information sur le centre de vaccination à Clamart 

Vendredi 8 janvier

Le Premier Ministre a annoncé le jeudi 7 janvier les mesures suivantes :

  • Prolongation des restrictions jusqu'à fin janvier
  • Nouveau point d'étape concernant la réouverture des établissements sportifs et culturels le 20 janvier
  • Pas de réouverture des bars et restaurants avant la mi-février (si la situation sanitaire le permet)
  • Les mesures de soutien sont reconduites pour les secteurs concernés (activité partielle, prêts garantis, fonds de solidarité rénové et les différentes aides sectorielles).
  • Prolongement du couvre-feu à 20 heures jusqu'au 20 janvier
  • La frontière avec le Royaume-Uni restera fermée "jusqu'à nouvel ordre"
  • Des arrêts de travail simplifiés et immédiats en cas de symptômes ou de cas contact dès le 10 janvier
  • Les démarches de vaccination vont être simplifiées et sera ouverte aux personnes handicapées
  • Le vaccin pourra être administré à toutes les personnes âgées de plus de 75 ans, à partir du 18 janvier, dans les centres de vaccination. Il sera possible de prendre rendez-vous par téléphone et par internet à partir jeudi 14 janvier

Mardi 15 décembre

Suite aux dernières annonces du Premier ministre, les nouvelles mesures sanitaires détaillées par Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, et Roxana MARACINEANU, ministre déléguée chargée des Sports, en vigueur au 15 décembre sont les suivantes :

La pratique sportive des mineurs :
  • N’est plus limitée ni en durée ni en périmètre mais devra s’effectuer dans le respect des horaires du couvre-feu (retour au domicile au plus tard à 20h).
  •  Seule une pratique sans proximité avec les autres sportifs est autorisée, ce qui exclut les pratiques sportives avec contact.
  • La pratique sportive encadrée, déjà possible en plein air, pourra donc reprendre dans les équipements sportifs clos et couverts comme les gymnases, les piscines, les courts couverts (ERP de type X, équipements sportifs classés CTS ou SG) dans le respect des protocoles applicables (distanciation, port du masque avant et après la pratique) et avec accès aux vestiaires collectifs pour y déposer les effets.
Pour les personnes majeures :
  • Dans l’espace public, la pratique auto-organisée comme encadrée par un club ou une association reste possible dans le respect du couvre-feu (retour au domicile à 20 h maximum) et dans la limite de 6 personnes (y compris si l’activité est encadrée par un éducateur diplômé).
  • Dans les équipements sportifs de plein air (ERP de type PA), la pratique auto-organisée comme encadrée par un club, une association ou un éducateur sportif professionnel reste possible dans le respect du couvre-feu et des protocoles sanitaires (distanciation physique obligatoire).
  • Dans ces ERP de plein air, si l’activité est encadrée, le seuil des 6 personnes ne s’applique pas.
  • Dans les équipements sportifs couverts, ERP X et SG (gymnases, dojo, bulle de tennis, …), la pratique sportive des majeurs reste prohibée.
Pour les publics prioritaires :

Les publics prioritaires conservent la possibilité d’accéder aux équipements sportifs couverts (ERP de type X) en plus du plein air 

  •  les sportifs professionnels
  • les sportifs de haut niveau
  • les groupes scolaires et périscolaires
  • les personnes en formation universitaire ou professionnelle
  • les personnes détenant une prescription médicale APA
  • et les personnes à handicap reconnu par la MDPH
  • ainsi que l’encadrement nécessaire à leur pratique

Le nouveau couvre-feu étant à 20h (retour au domicile au plus tard à 20h), les installations sportives fermeront au plus tard à 19h30. Enfin, jusqu’à nouvel ordre, les clubs-houses resteront fermés.

Vendredi 11 décembre

Le Premier Ministre a annoncé le 10 décembre les mesures suivantes :

Dès le mardi 15 décembre :

  • Fin du confinement
  • Suppression de l’attestation de sortie dans la journée.
  • Couvre-feu instauré de 20h à 6h sauf cas dérogatoires suivants avec fourniture d’une attestation sauf le soir de Noël, le 24 décembre : 
  1. Les déplacements professionnels
  2.  Les déplacements pour motif familial ou religieux
  3. Les déplacements pour raison de santé
  4. Les déplacements des personnes en situation de handicap ainsi que leur accompagnant
  5. Les déplacements effectués dans le cadre de missions d’intérêt général
  • Possibilité de se déplacer d’une région à l’autre
  • Lieux de culte : la jauge établie pour respecter les règles sanitaires en rapport avec l’espace des lieux reste la même et est non revue à la hausse.
  • Le télétravail reste la norme.

 
Sous réserve d’une amélioration de la situation sanitaire :

  • Réouverture le jeudi 7 janvier des salles de cinéma, théâtres, musées, enceintes sportives (conditions sanitaires strictes)
  • Réouverture le mercredi 20 janvier des restaurants et salles de sport (conditions sanitaires strictes) 
  • Reprise des cours intégralement en présentiel au lycée.

Nouvelles attestations et justificatifs à télécharger

Attestation de déplacement dérogatoire 
Attestation de déplacement professionnel
Justificatif de déplacement scolaire

Consulter le décret n°2020-1582 du 14 décembre

 

Samedi 28 novembre

Le 24 novembre le président de la République a annoncé les étapes progressives de l'assouplissement du confinement :

28 novembre : Allègement du confinement
  • Maintien du système d’attestation dérogatoire pour les déplacements impérieux avec maintien du télétravail quand cela est possible ;
  • Autorisation des activités physiques et des promenades dans un rayon de 20 kilomètres et pour une durée maximum de 03h00 ;
  • Autorisation des activités extra-scolaires en plein air ;
  • Ouverture des commerces et services à domicile jusqu’à 21h00 dans le cadre d’un protocole sanitaire strict dont les librairies, les disquaires ou encore les bibliothèques.
15 décembre : Fin du confinement si les conditions sanitaires le permettent (moins de 5000 contaminations par jour)
  • Fin des attestations et déplacements entre régions autorisés ;
  • Instauration d’un couvre-feu de 21h00 à 06h00 du matin à l’exception des réveillons du 24 et 31 décembre ;
  • Réouverture des salles de cinéma, théâtres et musées ;
  • Reprise des activités extra-scolaires en intérieur ;
  • Interdiction des rassemblements sur la voie publique.
20 janvier : Nouvelles ouvertures si les conditions sanitaires le permettent
  • Ouverture des salles de sport et des restaurants ;
  • Reprise des cours en présentiel pour les lycées et si les conditions sanitaires se maintiennent, reprise des cours en présentiel dans les universités 15 jours plus tard ;
  • Possible réouverture des stations de ski courant janvier.
  • Les déplacements restent donc fortement contraints jusqu’au 15 décembre et l’attestation obligatoire pour toutes les sorties du domicile

Nouvelles attestations et justificatifs à télécharger

> Attestation de déplacement dérogatoire*
> Attestation de déplacement (FALC)
> Justificatif de déplacement professionnel
> Justificatif de déplacement scolaire**

* Calculez un rayon maximal de 20 kilomètre autour du domicile pour vos déplacements brefs, dans la limite de 3 heures quotidiennes : 
Sur le site geoportail.gouv.fr/carte : Renseignez l'adresse de votre domicile ; cliquez sur la clé en haut à droite ; sélectionnez "Mesures" puis "calculer une isochrone"; renseignez l'adresse de votre domicile ; sélectionnez "isodistance", indiquez la distance souhaitée (20km) et "calculez".

**Le justificatif scolaire :

  • doit être présenté pour accompagner ses enfants à l'école
  • doit être signé par l'établissement scolaire de l'enfant
  • est valable pour la durée des restrictions
  • ne doit pas être renouvelé tous les jours

L'attestation et les justificatifs de déplacement sont également disponibles sur le site du gouvernement.

Le non-respect de ces mesures entraine :

  • Première sanction : une amende de 135 euros, majorée à 375 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
  • En cas de récidive dans les 15 jours : une amende de 200 euros, majorée à 450 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
  • Après 3 infractions en 30 jours : une amende de 3750 euros et une peine de 6 mois d'emprisonnement.

Toutes les informations sur le site du Gouvernement.

Samedi 31 octobre

Rentrée scolaire le lundi 2 novembre dans les écoles de la Ville : 

  • L'accueil des enfants ne sera pas décalé à 10 heures mais un hommage national sera rendu à Samuel Paty sous la forme d'une minute de silence à 11h
  • Horaires d'accueil échelonnés pour éviter le brassage des enfants
  • Un masque lavable sera remis à chaque enfant de 6 à 11 ans
A partir de quel âge le masque est-il obligatoire et où ?

Le masque est obligatoire à l’école primaire pour tous les enfants dès le CP (autrement dit un enfant de 6 ans scolarisé en grande section de maternelle n’est pas tenu d’en porter un, mais un enfant de 5 ans scolarisé en CP sera tenu de le porter).
Par contre il n’est imposé qu’à l’école : dans la rue, dans les transports en commun et lieux clos, notamment les magasins, et dans les villes, départements ou périmètres où il est obligatoire, il reste obligatoire à partir de 11 ans

Vendredi 30 octobre

Attestation et justificatifs à télécharger

> Attestation de déplacement dérogatoire*
> Justificatif de déplacement professionnel
> Justificatif de déplacement scolaire**

* Calculez un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile pour vos déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne : 
Sur le site geoportail.gouv.fr/carte : Renseignez l'adresse de votre domicile ; cliquez sur la clé en haut à droite ; sélectionnez "Mesures" puis "calculer une isochrone"; renseignez l'adresse de votre domicile ; sélectionnez "isodistance", indiquez la distance souhaitée (1km) et "calculez".

**Le justificatif scolaire :

  • doit être présenté pour accompagner ses enfants à l'école
  • doit être signé par l'établissement scolaire de l'enfant
  • est valable pour la durée des restrictions
  • ne doit pas être renouvelé tous les jours

L'attestation et les justificatifs de déplacement sont également disponibles sur le site du gouvernement.

Le non-respect de ces mesures entraine :

  • Première sanction : une amende de 135 euros, majorée à 375 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
  • En cas de récidive dans les 15 jours : une amende de 200 euros, majorée à 450 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
  • Après 3 infractions en 30 jours : une amende de 3750 euros et une peine de 6 mois d'emprisonnement.

Toutes les informations sur le site du Gouvernement.

Décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Arrêté CAB/DS/BSI n°2020-882 du 30 octobre 2020 portant mesures de police pour faire face à l'épidémie de covid-19 applicables dans le département des Hauts-de-Seine 

Jeudi 29 octobre

Le Président de la République a annoncé le rétablissement du confinement à partir du vendredi 30 octobre 2020 et à minima jusqu’au 1er décembre.

L’ensemble des mesures seront détaillées aujourd’hui par le Gouvernement et nous vous en préciserons ultérieurement les incidences pour Clamart dans ce fil d’actualité.

  • Les déplacements seront limités et devront être justifiés par une attestation de déplacement (disponible à partir de vendredi 30 octobre et téléchargeable sur le site) pour :
    • aller travailler quand le télétravail n'est pas possible, 
    • faire des courses essentielles, 
    • se rendre à un rendez-vous médical, 
    • porter assistance à un proche 
    • ou prendre l'air à proximité de son domicile.
  • Les déplacements entre régions seront interdits (tolérance pour le retour des vacances de la Toussaint).
  • Les frontières seront partiellement fermées.
  • Restent ouverts :
    • Les services publics
    • Les crèches, écoles, collèges et lycées avec des protocoles sanitaires renforcés dont le port du masque obligatoire pour les enfants dès 6 ans. 
    • Les commerces de première nécessité
    • Les marchés 
    • Les parcs et jardins (à proximité du domicile)
  • Les facultés et établissements d'enseignement supérieur assureront des cours en ligne.
  • Fermeture des commerces non-essentiels (cafés, restaurants, magasins de vêtements et/ou de chaussures, les centres commerciaux, les instituts de beauté ou encore les coiffeurs) avec une évaluation tous les quinze jours pour déterminer si ces mesures peuvent être allégées.
  • Les rassemblements publics et privés seront interdits
  • Les visites dans les Ehpad resteront possibles 
  • Les activités associatives dans les salles municipales seront suspendues
  • La pratique du sport professionnel sera possible, le sport amateur devrait être interdit (précisions attendues dans la journée).

Jeudi 22 octobre

Lancement de l'application #TousAntiCOVID

Samedi 17 octobre

Précisions concernant les déplacements dérogatoires au couvre-feu

Tous les déplacements sont interdits sauf pour les personnes munies d'une attestation dérogatoire pour les motifs suivants :

  • Déplacements professionnels obligatoires
  • Consultations et soins ne pouvant être différés
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d'enfants
  • Déplacements des personnes en situation de handicap et leur accompagnant
  • Convocation judiciaire ou administrative
  • Déplacements brefs, dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie
  • Participation à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative
  • Déplacements liés à des transits pour des déplacements de longues distances

Le nombre de personnes autorisées à se regrouper sur la voie publique passe de 10 à 6.
Pas de fermeture des transports entre 21 h et 6h.
Les compétitions sportives professionnelles sont autorisées entre 6h et 21h (jauge des 1000 spectateurs) et à huit clos dès 21h.
Pas de dérogations pour les restaurants, cinémas, lieux culturels qui doivent bien être fermés dès 21h.

> Téléchargez l'attestation de déplacement dérogatoire
Téléchargez le justificatif de déplacement professionnel

Vendredi 16 octobre

A la suite de la déclaration du Premier ministre du jeudi 15 octobre 2020 qui précise "qu'à partir de 21h, chacun devra être chez soi" dans les zones concernées par le couvre-feu. 

Ce dispositif sera en vigueur à Clamart à partir du samedi 17 octobre  "pour une durée minimale de quatre semaines" :  

  • "tous les lieux, commerces ou services recevant du public seront fermés" entre 21h et 6h dans les zones de couvre-feu - à l'exception des "établissements de santé, médico-sociaux" ou encore les restaurants pratiquant la livraison à domicile.
  • "toutes les fêtes privées, comme les mariages ou les soirées étudiantes, qui se tiennent dans des salles des fêtes, dans des salles polyvalentes ou tout autre établissement recevant du public seront interdites" sur l'ensemble du territoire.
  • l’accès du public aux salles de sport, gymnases, salles polyvalentes municipales et associatives de nature sportive, culturelle et de loisir sera interdite au-delà de 21h00.
    Sont concernés les  plateaux sportifs, la maison des associations, la maison de la jeunesse, le centre socio-culturel du Pavé Blanc, les maisons de quartier et le Centre culturel d’Art contemporain Chanot. 

Jeudi 15 octobre 2020

Le Président de la République a annoncé mercredi 14 octobre le rétablissement de l'état d'urgence sanitaire et l'instauration d'un couvre-feu de 21h à 6h à partir de samedi 17 octobre 2020, pour 4 semaines minimum, en Ile-de-France et 8 métropoles, pour endiguer la propagation de l'épidémie de coronavirus dans les zones les plus touchées.

Une attestation dérogatoire sera obligatoire pour justifier des déplacements pour nécessité impérieuses ou d'urgences (familiales, liées à la santé, etc.) pendant la période du couvre-feu.

Comme pour le non-port du masque, le non-respect du couvre-feu sera pénalisé d'une amende de 135 euros. En cas de récidive, l’amende sera portée à 1 500 euros.

Lundi 5 octobre 2020

Le territoire de Paris et la petite couronne est passé en alerte maximale. 
Un nouvel arrêté préfectoral, en date du 5 octobre prévoit de nouvelles mesures de lutte contre la COVID-19 à partir du mardi 6 octobre et jusqu'au 19 octobre inclus

 

Restent ouverts sous réserve du respect strict des mesures sanitaires :

   les activités culturelles et associatives dans les salles municipales (activités de loisirs à la maison des associations, au centre socioculturel du Pavé blanc, dans les maisons de quartier Jardin Parisien et du Petit Clamart, dans les centres Fourche et Charré, hormis le sport et danse pour les adultes)

•    les restaurants 
•    les sites de restauration scolaire, universitaires et d'entreprises, et de manière générale, la restauration collective sous contrat
•    les lieux de restauration et points de vente dans les stations-service 
•    le service en chambre des bars des hôtels
•    Les établissements en plein air pouvant accueillir du public sous réserve de respecter une jauge maximale égale à 50% au plus de leur jauge maximale théorique, dans la limite de 1 000 personnes (personnels techniques, de sécurité et nécessaires au bon fonctionnement de l'établissement exclus
•    Les établissements, uniquement pour les centres commerciaux et les grands magasins, pouvant accueillir du public, sous réserve de respecter une jauge maximale correspondant à 4m2 par client
•    Les visites dans les Ehpad, dans le strict respect des consignes sanitaires, sur rendez-vous et dans la limite de 2 visiteurs

 

Sont interdits :
•    Les rassemblements, cortèges, défilés, cérémonies ou événements de plus de dix personnes sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public, à l'exception de certains rassemblements (voir l'arrêté ci-dessous) 

•    Les rassemblements et réunions à caractère festif ou familial dans les établissements recevant du public. 

•    Les fêtes estudiantines.

•    La vente à emporter de boissons alcooliques, ainsi que la consommation d'alcool sur la voie publique, la diffusion de musique amplifiée et toutes les activités musicales pouvant être audibles depuis la voie publique à partir de 22h00 et jusqu'à 06h00 le lendemain.


Sont fermés au public :
•    Les salles des fêtes, les salles polyvalentes et les établissements sportifs couverts y compris les piscines sauf pour les groupes scolaires et parascolaires, les entrainements professionnels, les assemblées délibérantes des collectivités et réunions de personnes morales à caractère obligatoire, les dépistages sanitaires.

•    Les établissements de débits de boissons ayant pour activité principale la vente de boissons alcoolisées, sauf pour leurs activités de livraison et de vente à emporter.
•    Les établissements flottants
•    Les salles de danse, casinos et salles de jeux
•    Les commerces, magasins de vente uniquement si des activités physiques et sportives qui s'y déroulent
•    Les chapiteaux, tentes, structures
•    Les lieux d'exposition, foires-expositions, salons
•    Les bars à chicha

Consulter l'arrêté préfectoral du 5 octobre 2020 

29 septembre 2020  

Précision sur les réouvertures des salles municipales pour les activités associatives 

Suite aux nombreuses interrogations des villes et des usagers, Le Préfet des Hauts-de-Seine vient de préciser les conditions dans lesquelles les salles recevant du public pouvaient être utilisées par les associations, dans la période actuelle. 

En vertu du III de l'article 2 de l'arrêté préfectoral du 25 octobre dernier portant mesures de police pour faire face à l'épidémie de covid-19 applicables dans le département des Hauts-de-Seine, "les établissements recevant du public de type L, à l'exclusion des salles de projection, salles de spectacles, les salles multimédia, les cabarets et les théâtres et CTS, sont fermés, sauf lorsqu'ils sont occupés temporairement par une personne morale en vue de l'organisation de conseils d'administration, assemblées générales et autres réunions dont la tenue, dans le respect des mesures barrières, exige la location ou la mise à disposition d'un espace suffisamment vaste." 

Il en découle qu’au  regard de cette disposition, les associations et les centres sociaux peuvent toujours tenir des réunions pour leurs activités. Ces dispositions concernent, à Clamart, la maison des associations, les maisons de quartier et le centre socioculturel et resteront donc ouvertes pour le déroulement  des activités associatives

En revanche, l’usage de ces salles implique le respect d'un protocole strict et la limitation du nombre de participants à la réunion pour ladite activité afin d’assurer le respect des gestes barrières.

 

Réouverture des piscines , suite à l'arrêté du Préfet du 28 septembre 

  • Les établissements sportifs couverts restent fermés, à l'exception des piscines qui restent ouvertes pour tous les publics.
  • ces établissements sportifs couverts sont également ouverts pour l'entrainement des sportifs de haut niveau et les compétitions auxquelles ils participent.

28 septembre 2020

Précision concernant les salles recevant du public, suite à l'arrêté du Préfet du 25 septembre

  • les salles d’activité (à usage d’audition, de conférence, de réunions, de spectacles ou à usages multiples) comme celles de la Maison des associations ne restent ouvertes que pour les réunions de conseil d’administration, les assemblées générales et autres réunions qui permettent de respecter les gestes barrières, y compris lorsque ces activités concernent les mineurs. En revanche ces salles d’activité ne permettent pas d’accueillir des activités sportives y compris pour les mineurs.
  • les gymnases et piscines, établissements sportifs couverts ne sont ouverts que pour les activités dédiées aux mineurs dans le cadre de l’école, du périscolaire ou des clubs et associations

25 septembre 2020 

Clamart en zone d'alerte renforcée

Paris et les départements de la petite couronne sont considérés comme une "zone d'alerte renforcée" :

Dès ce samedi 26 septembre :

•    Les événements de plus de 1000 personnes sont interdits 
•    Les rassemblements/réunions/activités de plus de 10 personnes en simultanée sont interdits sur la voie publique, dans les forêts, parcs, squares et jardins. 
•    La consommation d’alcool sur la voie publique, la diffusion de musique amplifiée et toutes les activités musicales pouvant être audibles depuis la voie publique sont interdites entre 20h et 6h. 
•    Restent autorisés : les rassemblements professionnels, les transports, les services publics et établissements accueillant du public, les cérémonies funéraires, les marchés. 
 
Dès lundi 28 septembre :
•    Les établissements sportifs couverts, les salles de sport, gymnases, piscines sont fermés sauf pour les scolaires, périscolaires et clubs sportifs réservés aux mineurs 
•    Fermeture de toutes les salles polyvalentes et salles des fêtes utilisées à des fins privées, communales ou associatives, sauf pour les assemblées générales, conseils d’administration et autres réunions permettant le respect des gestes barrières.
•    Fermeture des bars entre 22h et 6h et interdiction de la vente d’alcool à emporter durant le même créneau 
•    Interdiction de tout évènement festif ou récréatif dans les restaurants et bars. 

 

Les conséquences à Clamart

Les événements annulés : L'inauguration de l'accueil Clamart & Vous dans l'Hôtel de Ville prévue ce samedi, les« Mini puces du jardin parisien » prévues ce dimanche, le marché gourmand prévu les 9,10 et 11 octobre, l’inauguration de l’auditorium du conservatoire prévue le 1er octobre (organisée par le territoire VSGP) sont annulés.

 

Le Préfet des Hauts de Seine a pris un arrêté en date du 25 septembre qui précise ces mesures pour le département.

Lire l'arrêté  du Préfet des Hauts-de-Seine