TRAM T10 ENTRE ANTONY ET CLAMART

La création d'une nouvelle ligne de tramway reliant Clamart et Antony (La Croix-de-Berny, RER B) est prévue à l'horizon 2023.
Tram_T10_Logo_vertical-cartouche-100.png

LE PROJET 

Chiffres clés

  • Jusqu’à 25 000 voyageurs chaque jour
  • Un tram toutes les 6 minutes en heures de pointe
  • 14 stations sur 4 communes (Clamart, Le Plessis-Robinson, Châtenay-Malabry et Antony) desservies sur un trajet long de 8 kilomètres. Celui-ci sera contigu à un itinéraire cyclable.
  • Circulation des trams 7 jours sur 7 de 5h30 à 0h30.
  • 13, c’est le nombre de rames qui circuleront à la mise en service du tram T10

Carte du tracé T10 fin 2020

CORRESPONDANCES

  • Avec le RER B et la ligne du TVM (le Trans-Val-de-Marne, qui rallie Rungis, Belle-Epine et Créteil) au carrefour de la Croix-de-Berny à Antony
  • Avec le tramway T6 au niveau de l'hôpital Béclère
  • Avec plusieurs lignes de bus

Les financeurs du projet du tram T10 ont validé fin septembre 2020 une nouvelle convention de financement, qui permet de lancer les études nécessaires au prolongement de la ligne vers une gare du Grand Paris Express. Retrouvez tous les détails en bas de page, dans la rubrique "Le projet avance".

T6 / T10 : une correspondance facilitée

L’utilisation du Tram 10 vous permettra non seulement de relier Clamart à Antony, mais aussi de profiter de nombreuses correspondances pour vous déplacer plus facilement en Île-de-France.

La station « Hôpital Béclère » sera aménagée pour optimiser la connexion avec la station du même nom du T6, qui relie Châtillon-Montrouge à Viroflay.
Implantée avenue Claude Trébignaud, la station du Tram 10 sera connectée à celle du T6, située avenue du Général-de-Gaulle, par un cheminement d’environ 150 mètres :

  • Le dénivelé actuel entre les deux avenues sera en partie comblé, pour faciliter la correspondance.
  • Des marches ainsi qu’une pente douce pour les personnes à mobilité réduite sont prévues pour passer d’une station à l’autre.
  • La création d’une zone 30 sur la bretelle Béclère permettra de sécuriser les cheminements des piétons entre les deux tramways.

Il ne faudra pas plus de 3 minutes pour passer d’un tram à l’autre.

Tram_T10_Beclere_MAJ2019_190711_VDEF.jpg

LES TRAVAUX

2017 / 2019 : déviations des travaux concessionnaires

Les premières ouvertures de tranchées dans la chaussée sont liées aux travaux de déviation des réseaux. Menés par les concessionnaires des réseaux d’électricité, d’eau, d’assainissement, de gaz ou encore de télécommunication, ces travaux  ont pour but de déplacer ceux situés à l’emplacement de la future plateforme du tramway et de ses stations. Cela permet par la suite non seulement l’installation des rails, des stations et des circuits électriques, mais aussi de garantir l’accès et l’entretien des réseaux sans perturber la circulation du Tram 10.

2019 / 2022 : travaux du tramway et aménagements urbains

Une fois les sous-sols et les abords de l’itinéraire dégagés, le coup d’envoi des travaux est  donné. Il convient alors de réaliser la plateforme et les stations, l’alimentation électrique du tramway,  de rénover la voirie,  implanter de nouveaux mobiliers urbains, planter des arbres, côté aménagements urbains et paysagers.

tram102.jpg

LE PROJET AVANCE

Un nouveau visage urbain se dessine

Les futurs aménagements permettront tout d’abord, une nouvelle organisation des espaces publics, mieux adaptée à la cohabitation des différents modes de déplacement. Trottoirs plus larges, continuités cyclables, voiries et carrefours requalifiés : piétons, cyclistes et automobilistes trouveront plus facilement leur place dans un espace public partagé.
La pose d’un nouveau mobilier urbain (éclairage, bancs, arceaux vélo…) contribuera à créer un cadre plus agréable à vivre et convivial.

Picto_Document.png  Lire la lettre d'information du projet

Lancement des études sur le prolongement de la ligne

Une convention de financement qui permet de lancer les études nécessaires au prolongement de la ligne vers une gare du Grand Paris Express a été validée à l'automne 2020. Ce projet de prolongement permettra de renforcer l’offre de transport dans le sud du Département des Hauts-de-Seine et connectera les villes d’Antony, du Plessis-Robinson, de Châtenay-Malabry et de Clamart à la future ligne 15 du métro, augmentant considérablement les possibilités de déplacement des riverains.

 

Plusieurs scénarii à l’étude

Plusieurs variantes de tracé seront étudiées, y compris en souterrain, vers l’une des gares de la ligne 15 du métro du Grand Paris Express :

  •     La gare « Fort d’Issy / Vanves / Clamart », où le tram T10 serait en également en correspondance avec la ligne N du Transilien ;
  •     La gare « Issy RER » où le tram T10 serait également en correspondance avec la ligne du RER C.

Ce projet comporte néanmoins des complexités techniques en raison de la densité urbaine du secteur et d’un contexte géologique sensible. Ces études financées à hauteur de 4 millions d’euros par l’Etat, la Région Ile-de-France et le Département des Hauts-de-Seine et menées par Ile-de-France Mobilités, permettront de préciser la faisabilité et les conditions d’un prolongement du tram T10 vers la ligne 15.

 

Mise en service du tram T10 jusqu’à la station « Jardin Parisien » dès 2023

Les études sur le prolongement du tram T10 vers une gare du Grand Paris Express pourraient conduire à reconsidérer l’implantation du tramway entre les stations Jardin Parisien et Place du Garde.

Ainsi, afin de respecter au mieux les délais des travaux sur le reste de la ligne et la mise en service du tram T10, les maîtres d’ouvrage ont pris la décision de suspendre la réalisation de ce dernier tronçon et d’aménager un terminus du tram T10 à Jardin Parisien, en attendant les premiers résultats des études prévus fin 2021.

Cette décision permet de maintenir la mise en service du tram T10 en 2023 entre la Croix de Berny à Antony et Jardin Parisien à Clamart, avec 13 des 14 stations prévues, sur les 4 communes du projet et les correspondances avec le tram T6 à hôpital Béclère et avec le RER B et le bus TVM à la Croix de Berny.

ZOOM SUR : les compensations environnementales

La construction du Tram 10, qui nécessite l’utilisation de 4.5 hectares pour l’atelier-garage, donne lieu à des actions de compensation de deux types :

  • 9.5 ha de forêt restaurés au plus près du chantier (sur 4 parcelles des bois de la Béguinière et du Carreau à Chatenay-Malabry)
  • 13 ha environ, replantés à l’échelle de l’Ile-de-France. Le projet s’est aussi engagé à contribuer au fonds stratégique du bois et de la forêt qui œuvre pour le repeuplement forestier.

Une fois la plateforme du tramway construite, de nouveaux arbres d’envergure seront plantés le long du tracé, en privilégiant des essences locales : chênes, érables, noisetiers, tilleuls, cerisiers…

ParticipationT10.JPG

POUR EN SAVOIR PLUS

Picto_Site_internet.png  Découvrez l'information détaillée, toutes les actualités, images et documentations sur site internet du tram T10.

Picto_Enveloppe.png  Contactez l'équipe projet qui répondra dans les meilleurs délais :

contact@tram10.fr

ou votre agent de proximité Gislain: 

 

gislain.contact@tram10.fr

         07 63 75 35 09

 

Picto_Site_internet.png  Retrouvez la Foire aux Questions : FAQ

Picto_Site_internet.png  Suivez le fil d'actualité sur Facebook : @Tram10AntonyClamart

 

 

Tram T10 : Le chantier avance - Mai 2021

À la une