TRIBUNES

Les tribunes des groupes politiques, sous la responsabilité de leurs auteurs.

Le règlement intérieur du conseil municipal, adopté le 29 septembre 2014, permet désormais à chaque groupe la diffusion d'une tribune web éventuellement différente de celle publiée dans le magazine.

La Tribune libre permet à toutes les tendances politiques représentées dans le Conseil municipal (qu’elles appartiennent à la majorité ou à l’opposition) de s’exprimer. Ce souci de démocratie implique la seule responsabilité des auteurs quant au contenu des articles présentés.
Jean-Didier Berger, Maire de Clamart.

Un plan numérique éducatif ambitieux pour nos enfants 

Avec 13 millions d’euros alloués par an, l’éducation est le premier budget de la Ville. Mais plus qu’une dépense, c’est un investissement. Un investissement pour l’avenir. Qu’il s’agisse des conditions d’accueil, des actions pédagogiques ou des bâtiments, nous agissons pour que nos enfants évoluent dans les meilleures conditions possibles, avec équité.  

C’est dans ce sens que nous avons décidé, en partenariat avec l’Education nationale, de mettre en place un plan numérique éducatif ambitieux. La crise sanitaire a mis en avant la nécessité d’outils dématérialisés pour assurer la continuité pédagogique. Elle a aussi montré les difficultés de certaines familles dépourvues de tels équipements. 

Le plan numérique éducatif que nous avons adopté prévoit donc d’équiper en intégralité les enfants de toutes nos écoles élémentaires en tablette tactile, sous le contrôle des enseignants formés massivement à cet usage. Un équipement déployé progressivement, par génération. Ainsi, nous équipons durant cette année scolaire la génération des CP-CE1 puis, à chaque rentrée, nous équiperons les générations suivantes. Une tablette de qualité, formatée pour être un outil d’apprentissage efficace et durable. 

En septembre 2024, nous aurons donc équipé la totalité des enfants avec cet objectif bien défini par l’Education nationale : développer les connaissances, faire appel à la créativité via des contenus innovants, développer une culture numérique qualitative. En bref, un outil pour être en phase avec les enjeux de notre temps, en complément du savoir dispensé à l’école. 

Parallèlement, notre plan prévoit la mise en place d’un véritable environnement numérique de travail et l’équipement des classes en vidéoprojecteur interactif : entre 2021 et 2022, 160 classes vont ainsi être équipées, tous niveaux confondus. 

Enfin, le temps d’équiper tous les enfants, nous allons continuer à déployer des « chariots numériques » partagés entre plusieurs classes, pour permettre à toutes les générations non encore équipées d’une tablette de bénéficier des apprentissages interactifs. 

Nous sommes ainsi la seule ville du département à prévoir un tel dispositif. Un plan unique pour faire progresser les élèves avec les apprentissages modernes tout en luttant contre le décrochage scolaire.  Un plan de grande envergure, véritable investissement pour la Ville : plus de 4,5 millions d’euros y sont consacrés. 

C’était un de nos engagements en 2020 : préparer au mieux l’avenir des enfants clamartois dans nos écoles, lieux d’épanouissement et de réussite pour tous. 

Soyez certains que l’équipe municipale continuera à en faire sa plus grande priorité. 
 

Didier Dincher, Agnès Hartemann, Pierre Carrive, Nathalie Mangeard-Bloch, Philippe Saunier, Christine Genty, David Huynh

Chiche !

Dans sa tribune de septembre, M. Berger a perdu son sang-froid, accusant l’écologie de tous les maux, dans des termes qui prêtent à rire. Quant au groupe Clamart Citoyenne, il serait systématiquement « contre » les projets du maire. Que M. Berger et nos concitoyens se rassurent, nous sommes pour :

  • POUR ramener le pharaonique projet Hunebelle à des dimensions soutenables financièrement (après un coût prévisionnel de 50 millions d’euros, il a grimpé à 90 millions, et ce n’est qu’un début),
  • POUR créer de nouveaux logements d’accueil destinés aux femmes victimes de violences et à leurs enfants,
  • POUR sauvegarder le magnifique verger du 87 avenue Victor Hugo, plutôt qu’y construire un énième programme immobilier (car, à Clamart, ça bétonne),
  • POUR offrir à nos enfants un espace couvert de jeux sur l’emplacement des anciennes serres municipales (entre les rues Alfred et Émilienne), plutôt qu’y bâtir un énième programme immobilier (car, à Clamart, ça bétonne),
  • POUR proposer au Département un collège public sur la parcelle comprise entre la Villa Fleury, la rue et le sentier des Vezous, plutôt qu’un énième programme immobilier (car, à Clamart, ça bétonne),
  • POUR mettre gracieusement à disposition des Restos du Cœur un nouveau local plus adapté,
  • POUR subventionner l’installation à domicile de collecteurs d’eau de pluie,
  • etc., etc., la place étant ici trop comptée.

Comme M. Berger refuse absolument que notre groupe contribue à la définition des ordres du jour des conseils municipaux afin de mieux nous cantonner à un rôle de spectateur ou d’opposition (admirez sa mauvaise foi), nous lui soumettons ces quelques pistes et nous lui disons : « Chiche ! »

Contactez-nous sur Twitter, Facebook et sur clamart-citoyenne.fr

Stéphane Dehoche, Chantal Duvoid, Stéphane Astic, Silviane Dos Santos

La liberté… pour tous !

75% des Français de plus de 12 ans ont reçu une vaccination. Après plus de 4 milliards d’injections dans le monde, les analyses confirment l’efficacité et la sécurité des vaccins. Rappelons que l’ARN messager a été découvert par des chercheurs français il y a plus de 50 ans. Les tests à répétition ne sont pas une solution, et face à la propagation du variant Delta, plus sévère, la vaccination est le seul moyen de se protéger tout en protégeant les autres. La liberté individuelle ne saurait s’exercer au détriment de notre santé collective, nous appelons à la responsabilité de chacun pour protéger la vie des plus faibles, assurer nos libertés d’aller et venir, de travailler, d’étudier.

Rentrée sous surveillance

La commune a sollicité plus de 12 millions d’euros de subventions dans le cadre du plan de relance du gouvernement pour des travaux de rénovation énergétique dans 9 écoles de la ville. Nous soutenons ces investissements pour plus de confort et pour limiter notre empreinte écologique. Mais il reste aussi beaucoup d’entretien à faire ! Nous espérons que la Ville saura réparer au plus vite les baies vitrées du groupe scolaire Charles de Gaulle qui présentent un danger latent avec de nombreuses fissures de plus d'un mètre. Vidéo : https://bit.ly/3iLXjBP.

Nous vous souhaitons à tous une belle fin d’été et une bonne rentrée.

 

Une question ? Une suggestion ? Ecrivez-nous : demo-crates@clamartois.com
Prenez tous soin de vous.
www.clamartois.com

À la une