Groupe Agir pour Clamart (opposition)

Octobre 2018

Philippe Kaltenbach

Le plan vélo du gouvernement met en évidence l’immobilisme et même la régression de Clamart sur le sujet depuis 4 ans. Plutôt que de mener une politique du tout voiture, notre ville devrait restaurer la prime à l’achat d’un vélo électrique, développer les pistes cyclables, instaurer la prime de 200 € pour les agents municipaux, créer des abris-vélos sécurisés près des transports en commun...

Page publiée le 7 Septembre 2017 - Mise à jour le 5 Octobre 2018