Groupe Agir pour Clamart (opposition)

Janvier 2018

Philippe Kaltenbach

M. Berger persiste dans son projet de détruire les 700 logements sociaux des 3F. La conséquence sera le départ hors Clamart de nombreuses familles modestes. Est-ce acceptable ? Nous devons être aux côtés des nombreux locataires qui rejettent un projet qui ne pourra d’ailleurs pas se faire tant qu’ils refuseront les relogements.
Très bonne année 2018.

Page publiée le 7 Septembre 2017 - Mise à jour le 3 Janvier 2018