Le voyage dans la Lune

Exposition collective au centre Albert Chanot du 26 janvier au 30 mars 2013.

En 1902, Georges Méliès réalise le film à succès Le voyage dans la Lune. A l’origine prestidigitateur, Méliès s’empare de la nouvelle invention, le  cinématographe après avoir assisté à une projection publique des frères Lumières en 1895. Il crée le premier studio de cinéma en France en 1897. Dès lors, il ne cessera de faire appel à sa maîtrise des techniques de l’illusion pour réaliser de nouveaux films enchanteurs. Escamotages, fond doublé, trompe l’œil, surimpressions, servent l’intrigue de ses films et font de Méliès le père des effets spéciaux. Les lanternes magiques, miroirs, illusions ont aujourd’hui laissé place aux effets de synthèse, films 3D, voir même à la reconstitution du réel par des procédés numériques.

2012-01-chanot-jbcaron-700hJean-Baptiste Caron, Basse Consommation, 2006Empruntant à Georges Méliès son titre, l’exposition convie les artistes à un regard en diagonale sur les effets spectaculaires des films à gros budgets. A l’inverse des procédés bavards et surdimensionnés ou d’une quelconque démonstration virtuose, les plasticiens prennent prétexte de la modestie des moyens disponibles pour imaginer des propositions déroutantes et inattendues. Piochant dans les matériaux qui composent notre quotidien, imaginant des astuces do it yourself, ils inventent des leurres, des effets d’optiques, des simulacres et perturbent la perception du visiteur-spectateur.

Les œuvres rassemblées proposent une série de gestes infimes, cachés ou grandiloquents via la photographie, le dessin, la peinture, l’installation et invitent la puissance de l’imaginaire à prolonger ces propositions à une alternative fait-maison aux superproductions.

Ode aux pratiques amateurs, sublimation du fait main, Le voyage dans la Lune  est un tour de passe-passe démultiplié, n’aimant rien tant que dévoiler, laisser découvrir ou donner quelques conseils pour la réalisation d’un effet spécial.

Le voyage dans la lune
Exposition du 26 janvier au 30 mars 2013
Vernissage samedi 26 janvier à 17h00
Centre Albert Chanot

Avec :
Charles Le Bars - Pauline Bastard - Jean-Baptiste Caron – Morgane Fourey - Pierre Paulin - Xavier Pinon - Julien Prévieux – Tieri Rivière - Virginie Rochetti – Charlotte Seidel - Jérémie Setton - Martine Vallée – John Wood and Paul Harrison - Fabienne Yvert

Le vernissage, samedi 26 janvier

Rendez-vous

Samedi 16 février à 15h : visite de l’exposition avec Madeleine Mathé, responsable artistique
Dimanche 10 mars à 18h : Pourquoi l’horizon ne suit pas la barre tordue du balcon ? un « spectacle-performance » par Xavier Pinon, Virginie Rochetti et Fabienne Yvert

Les correspondants

Visite le jeudi 31 janvier à 17h30 (gratuite, sur réservation) dédiée aux enseignants, responsables de groupes, animateurs, directeurs de centre d’accueil ou de foyer d’hébergement et porteurs de projets. Encadrée par l’équipe du centre d’art, elle permet de se familiariser avec les missions du lieu, découvrir l’exposition en cours  et les notions qui l’animent afin de préparer les projets de visites et d’ateliers artistiques pour les groupes.

Page publiée le 17 Décembre 2012 - Mise à jour le 14 Juin 2017