Marché du Trosy

Vétusté, besoin d’adaptation aux normes, ce haut lieu du commerce suscite des critiques légitimes. La municipalité a décidé de le moderniser en profondeur dans le cadre d’une rénovation globale du quartier.

Des travaux d’ampleur sont nécessaires pour donner satisfaction aux usagers du marché et aux commerçants qui y travaillent :  la réflexion a donc porté, au-delà du marché lui-même, sur l’ensemble du quartier, pour un résultat optimisé. Ainsi, le théâtre Jean Arp, le parvis et même le centre commercial Desprez vont se transformer pour devenir plus attrayants et agréables à vivre.

Une véritable remise à neuf

Au-delà de la remise aux normes qui garantira la sécurité, le confort et le plaisir des usagers, une attention particulière sera portée à l’esthétique du lieu, la gestion des circulations, le repérage des enseignes…
Les stands seront entièrement réaménagés et disposeront tous d’un lave-main. Les différentes activités seront légèrement surélevées et des règles précises s’appliqueront à l’affichage des enseignes afin de créer une ambiance à la fois plus harmonieuse et accueillante. Deux allées plus larges offriront davantage de convivialité et faciliteront la circulation. Des puits de lumière seront créés.
Afin d’améliorer la luminosité, des puits de lumière seront créés. Le projet s’inscrit par ailleurs dans une logique de développement durable, il permettra des économies d’énergie. Le tri sélectif sera mis en place. Déchets organiques et cartons seront gérés distinctement. Quant aux locaux techniques, ils seront adaptés aux normes actuelles. Les sanitaires des commerçants et des Clamartois seront séparés, des vestiaires et une salle de réunion seront également construits.
Pour pallier les problèmes d’étanchéité du parking, la dalle sur laquelle exercent les commerçants sera réparée. Parallèlement, afin d’améliorer la circulation et le stationnement, des places supplémentaires seront créées et une véritable signalétique sera mise en place pour faciliter l’orientation. Enfin, pour éviter les embouteillages, les accès seront fluidifiés et rendus plus lisibles.

Future halle du marché du TrosyImage YAM Studio

Un extérieur plus séduisant

L’accès par l’avenue Jean Jaurès et son passage sous un porche d’immeuble vont être adaptés. La rampe dédiée aux personnes en situation de handicap, qui n’est pas aux normes, sera détruite pour laisser la place à un ascenseur en façade et à de nouveaux escaliers. Dans le même esprit, les escaliers menant au théâtre Jean Arp seront remodelés pour améliorer l’accès depuis le parvis et un second ascenseur, lui aussi accessible aux personnes à mobilité réduite, sera installé. Un nouvel ensemble de restauration permettra de déjeuner ou de dîner sur place par exemple les soirs de spectacle. Cet établissement a vocation à ouvrir sans interruption pour créer une animation permanente. Enfin, des espaces verts agrémenteront le parvis pour en faire un véritable lieu de vie

Futur marché du TrosyImage YAM Studio

Pendant les travaux : rendez-vous rue du Guet

Compte tenu de l’ampleur des travaux, le site actuel du marché du Trosy sera fermé pendant toute la durée du chantier. Pour autant, pas question d’empêcher les commerçants de travailler ni de priver les Clamartois de produits frais et de qualité. Une halle provisoire sera installée rue du Guet et rue du Nord, sécurisée et chauffée, qui permettra le maintien du marché durant cette période. Une signalétique très visible dirigera les habitants vers le nouveau lieu. En outre, pour créer de l’animation, des vendeurs s’installeront le long de la rue piétonne. Ainsi toutes les conditions seront réunies pour une transition harmonieuse en attendant la mise en place du nouveau marché.

Infos pratiques

Un calendrier efficace

La rénovation du marché du Trosy et de ses alentours va durer un an et demi environ. Fin juin, les commerçants commenceront à s’installer dans la halle transitoire rue du Guêt. Ensuite, les démolitions et le désamiantage pourront démarrer. Cela devrait permettre de débuter les transformations avant la fin de l’année 2018 pour les achever au premier trimestre 2020.

La circulation gérée au mieux

Pour un chantier de cet ordre, il est indispensable d’anticiper les questions relatives au trafic. Pas question de bloquer l’avenue Paul Vaillant-Couturier : pour faciliter la mobilité et permettre le déplacement de tous (particuliers, transports en commun, services de sécurité…) les camions devront respecter un planning très précis. Le stationnement en double file sera totalement prohibé pour éviter les embouteillages. Grâce à ces mesures, les nuisances devraient être limitées.

Page publiée le 25 Janvier 2018 - Mise à jour le 12 Février 2018