Conférence "Le cinéma, un art ancien parmi les nouveaux"

Culture, Centre Albert Chanot

Le 17/03/2018

Nicolas Boone  Serie Bup  Bup jardin   2011Nicolas Boone, Série Bup (Bup jardin), 2011

L’art tel que le cinéma a contribué à le faire évoluer, à le pousser à l’expérimentation et à donner naissance à d’autres formes, les arts mécaniques et médiatiques, avec notamment l’arrivée de la vidéo au début des années 60, les installations à base de films, les remakes, jusqu’à aujourd’hui avec le numérique. On remonte aux sources du phénomène en repartant de Walter Benjamin, en découvrant les installations des Douglas Gordon... pour aller jusqu’au « remake » numérique du début de 2001 l’odyssée de l’espace de Stanley Kubrick par Emilie Brout et Maxime Marion.

Docteure en histoire de l'art contemporain et critique d’art, Vanessa Morisset s’intéresse à peu près à tout, suivant un programme inspiré de Gilles Deleuze, sortir de l’art par l’art. En tant qu’historienne de l’art, elle a beaucoup travaillé sur les relations entre art et cinéma. Pendant une dizaine d’années, elle a conçu et rédigé de dossiers pédagogiques sur les collections et les expositions du Centre Pompidou, sur Kandinsky aussi bien que Lavier, l’histoire des revues d’art ou encore le totémisme de Masson à Pollock.  Critique d’art, elle est correspondante à Paris de la revue canadienne Esse tout en collaborant à d’autres revues (20/27, 02, Critique d’art…) et à des ouvrages collectifs, par exemple récemment “Comment on écrit l’histoire (quand on est artiste). Walid Raad et les guerres du Liban”, in Le Temps exposé#1 – Mémoire(s)/Histoire(s) (Dir. Natacha Pugnet), École supérieure d’art de Nîmes.

Par Vanessa Morisset
Samedi 17 mars – 15h
Centre d’art contemporain Chanot

En savoir plus

Tout le programme des conférences Remue-méninges

retour

Page publiée le 13 Mars 2018 - Mise à jour le 14 Mars 2018